Aller au contenu principal

Dans 15 jours : le Bac. Un monument en ruines ?

Dans deux semaines, une de mes filles planchera sur la dissert’ de philo du Bac.

Pour elle, « ce n’est plus un diplôme, c’est un genre de rite de passage ».

Quand on sait que 9 élèves sur 10 sont inscrits dans l’enseignement supérieur avant même la première épreuve… il y a de quoi s’interroger.

À quoi sert encore le bac ?

Pas à obtenir un emploi stable, pour les 15% de jeunes entrant sur le marché du travail avec le Bac pour seul bagage.

Pour autant, il reste un sésame, la clé des portes de l’Université ou d’une Grande École.

Mais il doit aussi rester une épreuve de la vie : difficile et lourde d’enjeux… comme le sont maints et maints moment de la vie étudiante et professionnelle. Le passage à l’âge adulte est à ce prix.

Le Bac est socialement et psychologiquement utile. Mais comment lui rendre son utilité pédagogique ?

« Épreuve à bout de souffle » disait le Ministre. Je suis d’accord. Il faut revenir à l’essentiel : un futur étudiant français doit savoir disserter, mener un raisonnement mathématique, exprimer ses opinions et parler anglais. Le reste n’est que littérature.

Soyons concrets : un tronc commun dans les matières principales, doublé de spécialités par filière. Le résultat du tout ajusté par le contrôle continu.

Cependant je suis opposée à l’établissement de notes éliminatoires : ce n’est pas à un examen de déceler les insuffisances, mais à l’institution scolaire. 

Publicités
Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :